qui sommes-nous ?

En quête de Sens

Commown, c’est avant tout une vision globale et collective de la planète Terre. Une équipe de passionnés convaincus de l’importance d’agir pour améliorer la résilience de l’un des secteurs qui en manque le plus : l’électronique.

Les parcours atypiques des membres de l’équipe, ont tous débuté par des premières expériences où “le sens” n’était pas forcément au rendez-vous. Développement de nouveaux raticides (Adrien), recherche sur les ordinateurs quantiques pour les agences de renseignement américaines (Elie), audits d’assurance pour Total (Fred) et développement informatique pour produits financiers exotiques (Florent)… En partant de si loin la marge de progression était énorme !

Construire un bien commun, voici le Sens de Commown.

Héros Ordinaires

L’héroïsme ordinaire est à la portée de toutes et tous. Chaque jour, des anonymes réalisent ces actes héroïques qui font très rarement la une des journaux. Bénévoles associatifs, mécènes altruistes, parents dévoués, pompiers volontaires… Tenter d’en dresser une liste exhaustive serait vain.

Le projet Commown en regroupe quelques-uns : ceux qui par leur choix de consommation contribuent à l’émergence du monde dont ils rêvent ; ceux qui s’engagent à produire des  appareils plus durables ; ceux qui financent ces investissements responsables ; et enfin tous les partenaires, Commowners et bénévoles qui soutiennent notre coopérative.

Pour devenir un héros, un simple choix suffit.

Adrien

Adrien : ancien chimiste, addict à l’huile d’olive, militant écologiste engagé à tendance activiste

Alixe

Montagnarde passionnée de musique, d’économie circulaire, de ballades en forêt et de spiritualité asiatique, tombée dans la transition numérique un peu par hasard, et y a pris goût !

 

Céline

Jeune ingénieure en quête de sens, philanthrope dans l’âme et utopiste aux heures perdues. Cherche avant tout à oeuvrer pour l’écologie et le bien commun.

Elie

Écologie dans les racines et physique théorique dans la tête, pour un optimisme zen à toute épreuve.

Florent

Praticien de longue date du logiciel libre, ne conçoit le travail que pour construire des Communs en mode collaboratif. Converti à l’écologie quand il a compris que la planète était le Commun ultime 🙂

Fred

Tombé dans la marmite entrepreneuriale depuis 15 ans, alsacien sans frontière, par définition rigo-extrémiste, mais qui se soigne en éco-thérapie de groupe

Hassiba

Ancienne travailleuse sociale, reconvertie commerciale, dans le domaine de l’éthique  et de l’écologique !

Luca

Jeune technicien passionné par l’univers de la technologie, qui contribue dès à présent dans le domaine du numérique et d’une technologie plus responsable, plus éthique et plus écologique pour le bien commun !

Manon

Graine d’écologiste, novice dans cet environnement de l’économie circulaire et adepte du plus que parfait, j’aime prendre soin des autres avec bienveillance. Quand je ne veille pas sur les Commowners je prends plaisir à écouter le chant des oiseaux sur un transat au soleil.

Cohérence …

Aujourd’hui le greenwashing est courant. Comment faire la différence ? En regardant les détails et en exigeant toujours plus de transparence.

Incohérence …

Ci dessous nos sources actuelles de dissonance. En les inscrivant noir sur blanc nous nous engageons à les réduire à la première occasion.

Commown c’est aujourd’hui :

  • Un compte bancaire Crédit Coopératif.
  • Un financement La Nef.
  • Des serveurs chez iKoula.
  • Des livraisons avec 100% compensation carbone.
  • Un abonnement CITIZ pour les quelques déplacement en voiture.
  • Un siège social alimenté chez ekWateur.
  • Une mise en avant des logiciels libres sur smartphone et PC.
  • Optimisation d’un ERP libre pour l’économie de la fonctionnalité.
  • Des contributions au code de certains projets libres.
  • Un travail de plaidoyer auprès des institutions pour promouvoir l’économie d’usage et l’électronique responsable.
  • Un travail de sensibilisation grand public pour démocratiser sur ces questions
  • Nous cherchons à prioriser le train devant l’avion.
  • Une compensation carbone avec Arbre sauveur pour les déplacements en avion inévitables.
  • Et bien-sûr un statut de SCIC.

Les incohérences de Commown aujourd’hui :

  • Nous avons un compte Amazon (utilisé seulement à deux reprises en deux ans)
  • Nous avons un compte Facebook (et nous utilisons pas encore assez notre compte Communecter).
  • Nous utilisons encore les outils de pub Facebook et Google.
  • Nous avons un compte Youtube et pas encore de compte Peertube.
  • Nous avons pris à ce jour 16 vols continentaux en 2 ans, c’est 16 vols de trop.
  • Nous utilisons encore la suite Google pour travailler (google drive et google docs), bien que nous ayons une instance Nextcloud et OnlyOffice en test.
  • Nous utilisons encore Google Analytics pour étudier le trafic sur notre site, et nous pensons passer à Matomo un jour.
  • Nous avons encore un compte Twitter bien que nous soyons présents sur Mastodon.
  • Notre site web vitrine n’est pas encore éco-conçu !

… Gage de confiance !

… Gage de transparence !

La Vision Commown

rassembler

De plus en plus d’associations et d’entreprises se sentent concernées. Petit à petit se construit un mouvement pour une industrie de l’électronique plus responsable. Grâce à Commown, nous pourrons rassembler les différents acteurs pour contribuer à consolider et faire grandir ce mouvement.

Commown est un projet social, coopératif, qui se veut le plus horizontal possible. En choisissant comme statut une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), Commown permet aux différents acteurs, y compris les clients et les producteurs qui le souhaitent,  d’être sociétaires et de garantir un travail fait dans l’intérêt collectif.

…pour oeuvrer dans l’intérêt collectif.

Economie de l’usage

À l’origine de Commown se trouve le constat que l’obsolescence programmée au sens large provient du modèle économique des fabricants de matériel électronique. Ceux-ci ont besoin de vendre leurs produits, et la seule façon de vendre dans un marché saturé, c’est de pousser au renouvellement. Inversement, en passant à l’économie de l’usage, les pannes et casses sont à la charge du fournisseur qui a intérêt à proposer des biens durables.

De plus, changer sa façon de consommer, en privilégiant l’usage à la possession, apporte une grande sérénité. En effet, les services inclus vous protègent des soucis qui peuvent arriver en utilisant ces produits. Enfin, les formules Commown assurent que les téléphones serviront le plus longtemps possible, ce qui diminuent d’autant les externalités sociales et environnementales négatives. Et ce n’est là qu’une partie des bienfaits que cette façon de consommer engendre pour la société.

… pour un esprit léger.

Soutenir les producteurs

Pour produire d’autres appareils, comme par exemple des tablettes, ou simplement pour améliorer les appareils existants, les rares producteurs engagés vers une électronique plus responsable ont besoin de vous !

Bien-sûr, les investissements dans la flotte d’appareils qui seront loués constituent un premier appel d’air. Mais à long terme, nous espérons que Commown soit suffisamment bénéficiaire pour pouvoir soutenir financièrement le mouvement à d’autres niveaux, comme par exemple en finançant de la R&D.

 … pour transformer le monde.

Pour votre vie privée

Le web est aujourd’hui dominé par le modèle publicitaire, renforcé par l’analyse fine des données des internautes : quels lieux vous avez visités, quelles pages vous avez aimées, etc. Outre la question éthique de l’accès par des tiers à nos vies privées, il faut garder en tête qu’un tel système est un parfait outil de contrôle des populations. Les élections présidentielles aux États-Unis, le Brexit et la Chine en sont des exemples frappants.

De plus, les GAFAM cherchent à maintenir les utilisateurs dans leurs bulles de services pour agréger un maximum de données, synonyme de revenus. Ces bulles web gigantesques sont entièrement contrôlées par des structures verticales, à l’opposé de la conception d’un web libre, neutre et décentralisé.

… et un web libre.

Un grand merci aux bénévoles et indépendants qui ont rendu Commown possible !

Chloé, Ariane, Alexandre, Fabien, Sébastien, Faustine, Mickael, Caroline, Mathieu, Sylvain, Guillaume, Iris, Yohan, Clément, Jessica, Bernat, Tony … et un jour, vous peut-être ? 😉

Tous les sociétaires adhèrent aux statuts de Commown, disponibles ici.

Changeons nos habitudes de consommation pour réduire notre impact sur l'environnement.
Soutenons le commerce équitable pour respecter l'humanité.

Contact

Commown,

8 av. Dante

Pépinière de Hautepierre

67200 STRASBOURG

Commown est Société Coopérative d'Intérêt Collectif basée sur une Société par Actions Simplifiée

SIREN 828 811 489